Chargement en cours...

Faire

Dans sa recherche esthétique, Antonio Pagnotta révèle ce qui est éternel dans notre métier : les dimensions Être et Temps, chères à la métaphysique, sans oublier le Faire d’un travail essentiellement physique.

De la production à la dégustation, le « Temps » est important : le temps nécessaire à la maturité du vignoble, à la croissance du raisin, à l’élevage du vin dans le chai, à son vieillissement en bouteille, à son épanouissement en bouche… Au tout instantané de notre époque, l’univers du vin oppose patience, attente, désir.

Le temps du vin, indispensable pour l’œuvre de la nature, est aussi celui du « savoir-Faire » de l’homme. La beauté cachée des outils, la simplicité des gestes ancestraux, l’ingéniosité des machines actuelles… autant de facettes d’un travail très réel à l’heure du virtuel.

Le monde du vin est aussi fondamentalement « Être-avec » : être en harmonie avec l’environnement du vignoble ; prendre du temps avec les visiteurs ; déguster et faire la fête avec les amis. Le vin nous rappelle que le désir devient plaisir s’il est partagé.