Chargement en cours...

Passion de toujours

Je suis passionné par le vivant sous toutes ses formes. Enfant, je passais des heures dans les fossés d’Anthonic à traquer la vie sauvage qui y fourmillait (reptiles, batraciens, insectes, orchidées etc…). Cette expérience a d’ailleurs pesé dans mon orientation vers des études d’ingénieur des eaux et forêts.

Jusqu’à la fin des années 80, mon père était, sans le savoir, dans une pratique proche de l’agriculture biologique. Puis le travail du sol a été abandonné, et les produits de traitement chimiques ont progressivement remplacé le cuivre et le soufre.

A mon arrivée à la tête de la propriété en 1993, l’appauvrissement de la biodiversité était déjà flagrant. L’abandon progressif des insecticides, la mise en place de l’enherbement naturel, la modulation des doses de produits ont été autant de mesures que j’ai prises depuis lors pour limiter ce mouvement.

Mais j’ai petit à petit acquis la certitude que cela ne suffirait pas et que seul le renoncement total aux traitements chimiques permettrait un véritable retour à l’équilibre avec notre environnement et à la pleine santé de la plante.

Passion de toujours

Je suis passionné par le vivant sous toutes ses formes. Enfant, je passais des heures dans les fossés d’Anthonic à traquer la vie sauvage qui y fourmillait (reptiles, batraciens, insectes, orchidées etc…). Cette expérience a d’ailleurs pesé dans mon orientation vers des études d’ingénieur des eaux et forêts.

Jusqu’à la fin des années 80, mon père était, sans le savoir, dans une pratique proche de l’agriculture biologique. Puis le travail du sol a été abandonné, et les produits de traitement chimiques ont progressivement remplacé le cuivre et le soufre.

A mon arrivée à la tête de la propriété en 1993, l’appauvrissement de la biodiversité était déjà flagrant. L’abandon progressif des insecticides, la mise en place de l’enherbement naturel, la modulation des doses de produits ont été autant de mesures que j’ai prises depuis lors pour limiter ce mouvement.

Mais j’ai petit à petit acquis la certitude que cela ne suffirait pas et que seul le renoncement total aux traitements chimiques permettrait un véritable retour à l’équilibre avec notre environnement et à la pleine santé de la plante.

FR | EN | DE