Accueil - Idenfication - Inscription

2016-10-17 - Le bio en deux mots


   Pour comprendre que le passage à la viticulture biologique implique un changement de paradigme, on peut dire, en deux mots, qu’il s’agit de passer du curatif au préventif. Sortir de la logique où l’on soigne la vigne quand elle est malade, pour entrer dans une dynamique où la vigne redevient naturellement plus résistante aux maladies.

 

   Le temps de la conversion au bio est dès lors délicat car c’est celui où la vigne, sevrée des traitements de synthèse, doit reconstruire ses défenses naturelles. C’est un changement d’optique, un peu comme pour la chouette chevêche arrivée par la cheminée dans la chambre de notre fils Henri et retrouvée avec la tête en bas !

Tous les Commentaires

Poster un commentaire